A la découverte du Mékong et des dauphins de l’Irrawaddy

Que diriez-vous d’une confortable croisière à la découverte du mythique Mékong et de ses dauphins ?

Vers les dauphins de l'Irrawaddy - Découvrir l'élevage du vers à soie
Elevage du vers à soie

Vous pourriez par exemple y découvrir, en toute intimité (8 passagers maximum par croisière), l’élevage du vers à soie du cocon jusqu’à la production des fils de soie, puis son tissage traditionnel sur de vieux métiers en bois. Vous pourriez également découvrir la ville provinciale de Kampong Cham et le temple Wat Nokor datant du 11ème siècle. Vous pourriez visiter 2 superbes pagodes surplombant majestueusement le Mékong. Vous pourriez voir la culture du Kapokier (ou fromager) qui fournit une bourre imperméable, isolante et imputrescible pour la confection de coussins ou de couettes traditionnelles, ainsi qu’une alternative biodégradable aux adsorbants d’hydrocarbures.

Vers les dauphins de l'Irrawaddy - Culture de l'hévéa
Culture de l’hévéa

 

 

La découverte de la culture d’hévéas fournissant le caoutchouc naturel, ainsi que de durians seront n’en doutons pas tout aussi passionnante. Vous pourriez enfin fouler le sable blanc d’une île au milieu du Mékong, et admirer les évolutions paisibles des très fameux dauphins de l’Irrawaddy.

 

 

 

Vous réveiller soudain dans un lieu magique et hors du temps

Et que rajouter de plus si après ces quelques jours de navigation, dans un isolement total, vous vous réveillez émerveillés dans l’ancienne et splendide résidence d’un gouverneur provincial construite en 1916 merveilleusement restaurée en février 2018, surplombant par sa façade majestueuse le Mékong s’écoulant à ses pieds.

Vers les dauphins de l'Irrawaddy
Les mystères du Mékong

Si nous vous invitions à y demeurer une nuit ou plus, dans le confort le plus raffiné qu’il soit, dans une ambiance totalement surannée, hors du temps. Dans la pénombre ses salons, vous vous attendrez à y croiser André Malraux, lisant son journal la cigarette aux lèvres, ou le crépitement de la machine à écrire d’Ernest Hemingway rédigeant le vieil homme et la mer.

Depuis la porte-fenêtre de votre chambre, vous pourriez contempler le bateau qui vous emmènerait vers Kratié et ses dauphins d’eau douce.

 

Vous vous laissez tenter ?

Si vous vous laissez tenter, il n’y a qu’un seul bateau au Cambodge techniquement capable de vous proposer ce fantastique voyage. Grâce à son faible tirant d’eau et à la compétence de ses capitaines qui connaissent parfaitement les pièges du Mékong, le seul bateau capable de vous emmener au bout de vos rêves, c’est bien entendu le Sat Toung …

Alors bientôt peut être ?